AFISB : débrief des Etats Généraux 2017

etats-generaux-afisb

AFISB : débrief des Etats Généraux 2017

Présidentielle, législatives, états généraux… La politique est partout ces jours-ci.

J’étais la semaine dernière en mission secrète à Paris, aux Etats Généraux 2017 de la salle de bain qui se tenaient à la cossue Maison de l’Amérique Latine. Organisés par l’AFISB, l’Association Française des Industriels de la Salle de Bain, en partenariat avec quatre organisations de fabricants, les Etats Généraux ont pour vocation de rassembler les acteurs du secteur, doper leur visibilité et faire le point sur le marché. Au programme de cette toute première édition :

  • Paroles d’experts sur les évolutions de la salle de bain ;
  • Palmarès des produits remarquables 2017 ;
  • Retour sur le marché 2016.

En introduction, le Président de l’AFISB Serge Lecat rappelle à l’assistance l’importance de la salle de bain comme lieu d’in(tro)spection. Du Mozart à mes oreilles de blogueuse toilettes. On se retrouve seul, on débranche, on décroche, on se détend, on a même de bonnes idées. Cette pièce, on devrait l’appeler la salle de bien.

bain

 

Mais que font donc les Français dans la salle de bain ?

Après l’AFISB, c’est au tour de l’Ameublement Français. Sa Déléguée Générale Cathy Dufour prend la parole pour nous présenter une synthèse de l’étude sur le comportement des Français dans leur salle de bains. J’ai retenu les points suivants :

ambiance-bain-joya
La ligne Joya d’Ambiance Bain

Scoop ! Les salles de bain sont petites et les Français estiment qu’ils manquent de place. Pour mieux ranger et optimiser les espaces, les salles de bain intègrent donc davantage d’équipements, plus fonctionnels que jamais : la tendance est aux meubles suspendus, tout en longueur et peu profonds.

Les usages dépendent bien du sexe de la personne. Sans surprise, on constate que les hommes sont plus rapides. Par contre, et cela est plus étonnant, les femmes s’y détendent moins. Peut-être parce qu’elles jouent des coudes pour se maquiller alors que Monsieur aimerait bien se laver les dents ? Ou bien parce qu’elles s’occupent des lessives et du bain de bébé ?

Deuxième constat : l’âge influence également les comportements. Par exemple, on note que les 18-25 ans passent beaucoup plus de temps dans la salle de bain que les seniors. On est jeune, on est beau, et misère, on manque de rangements pour nos produits de beauté. Par contre, quand on est âgé on va à l’essentiel : on se lave et on lâche prise (métaphoriquement j’entends, hein mamie, ne nous fais pas le col du fémur). En effet, il s’avère que plus on vieillit, et mieux on parvient à se détendre… Curieux, non ?

 

La salle de bain : une considération nouvelle

Bouygues

Place ensuite à Nathalie Herlin, Directrice Développement nouveaux produits de Bouygues Immobilier. Contrairement à l’hôtellerie, souvent à la pointe dans ce domaine, les promoteurs concevaient encore récemment des salles de bain peu différenciantes. Bouygues a donc radicalement modifié son approche pour refondre ses collections ; le promoteur propose ainsi aux acquéreurs des biens équipés de WC suspendus dès l’entrée de gamme. Puis des miroirs connectés, de la musique… Eh oui, je sais, ça fait rêver.

 

Qui dit nouvelles salles de bain dit nouveaux produits

Quelques clés de compréhension nous sont livrées par Hubert Maitre, Secrétaire Général de l’AFISB :

  • Les toilettes séparées sont une spécificité française. On aime ou on aime pas (voir notre article sur les Italiens et le bidet), mais le fait est que l’on peut y voir une potentielle deuxième petite salle de bains. Cette pièce, on peut l’optimiser nettement mieux aux moyens d’un lavabo, de rangements, de musique, etc.
  • On parle beaucoup de déco et de salle de bains dans des termes génériques, plus rarement des services offerts. Or, on s’aperçoit que les consommateurs, une fois qu’ils découvrent le confort, le plébiscitent. « Essayer le WC lavant, c’est l’adopter » explique H. Maitre. Sans doute la raison d’être de l’AquaClean Tour de Geberit (je ne peux pas ne pas illustrer le propos) :

I-love-water-Logo

 

Le palmarès des produits remarquables 2017

Selon l’AFISB, le produit remarquable offre une expérience unique et présente un caractère innovant, pertinent et fonctionnel. Il répond aux besoins des utilisateurs, existe à tous les niveaux de gamme et se trouve déjà ou bientôt sur le marché. Parmi les critères de sélection : l’économie de ressources, l’accessibilité, le gain de place, le confort et le design (lire notre article sur la Biennale de design de Saint-Etienne). L’AFISB a monté un jury de professionnels pour sélectionner, dans 9 catégories différentes, les produits remarquables de cette année.

subway-infinity-villeroy-boch
Le receveur de douche Subway Infinity de Villeroy & Boch

Sur le podium, nous trouvons donc en troisième place le radiateur sèche-serviettes Campastyle Elite 3.0 de Campa. Vitra arrive ensuite à la deuxième place pour son lavabo Métropole Autoclean. La Palme d’Or est remportée par Villeroy et Boch pour la douche Subway Infinity Vi-Print (photo ci-dessus). Mention spéciale à la société Presto pour son mitigeur NéoDuo. Wouhou ! Bravo aux lauréats. Faites péter le champagne.

Pour conclure, le marché de la salle de bain se porte (enfin) bien avec une croissance de +2,6% en 2016. Merci au segment de la céramique (notamment du WC) qui tire ses copains vers le haut avec + 4,5% de ventes. On note également que le marché des personnes à mobilité réduite (PMR) se développe significativement. En outre, si les particuliers s’informent et s’approvisionnent toujours majoritairement en magasin, il s’avère qu’Internet propose un usage complémentaire qui devient incontournable. On a de beaux jours devant nous.

Bonus! Illustration de la rencontre :

etats-generaux-afisb
Mai 2017 : l’AFISB se voit contrainte de convoquer les États Généraux. Une assemblée des trois ordres – industriels, négociants et partenaires – qui seuls peuvent décider de la levée des tabous et engager la réforme dont le pays a besoin. Leur ouverture, le 11 mai 2017 à Versailles Paris, marque celle de la Révolution de la salle de bien.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.