To bidet or not to bidet

bidet

Vous avez dit bidet ?

De passage en Italie, je me suis fait agresser par un jeune homme sous prétexte que nous, les Français, n’avions plus de bidet. En effet, en vacances à Paris, Valerio s’est trouvé désemparé et a manifestement décidé de me le faire payer. « En plus c’est vous qui l’avez inventé! » me hurle-t-il. « Alors que quand tu me vois, tu sais que j’ai toujours les fesses propres ». Merci, Valerio, pour cette information.

Mais pourquoi s’est-il mis dans un état pareil ?

Arrêt sur image. En Italie, le bidet est in-con-tour-nable. Tout le monde en a un chez lui. Un passage aux toilettes, un passage au bidet. On le trouve également encore en Espagne, au Portugal, en Grèce. Chez nous en revanche, c’est vrai qu’il a disparu au profit du papier toilette, dit « hygiénique » (alors qu’il ne l’est pas du tout, et encore moins écologique, mais ça, on en fera un autre dossier). Pourquoi ? Revenons d’abord sur ses origines.

bidet

Merci Wiki. Également lu : « le mot bidet vient du bidet » (haha). Comprendre pour les plus malins : petit cheval. Il serait apparu au début du 18e siècle, utilisé par les courtisanes (d’ailleurs on l’appelait « confident des dames », joli n’est-ce-pas?) puis popularisé par l’aristocratie. Pourquoi des années plus tard ce progrès d’hygiène incontestable a-t-il disparu en France ? Certaines s’interrogent :

bidet 2

Moi j’ajouterais :

  • 5. y faire ta vaisselle
  • 6. y élever des tortues
  • 7. garder le champagne au frais
  • 8. en faire un berceau pour ton bébé
  • (Je voulais aller jusqu’à 10 mais j’ai plus d’idées! J’attends vos suggestions ;-))

Reprenons.

Jusqu’aux années 1970, 95% des foyers français étaient équipés d’un bidet. On peut penser qu’il ait disparu pour le gain de place (lire notre article sur les mutations des toilettes), au profit des machines à laver et autres meubles, ou bien que les publicités pour le papier toilette ont convaincu les Français de sa désuétude… Moi je pense que c’est à cause de Vincent Lagaf, souvenez-vous : « il est beau le lavabo, il est laid le bidet » (initialement je voulais juste placer la phrase, mais saisie devant ce clip improbable -on oublie vite- j’ai décidé de vous l’offrir dans son intégralitude) :

Bref! Nous disions que le petit cheval demeurait très populaire en Italie. Pour que vous compreniez bien le désarroi des expatriés, je vous conseille de regarder cette petite vidéo explicative :

Vous voyez, je n’exagère pas.  J’en veux pour preuve ce sujet de France 2 (allez direct à 2’05 pour le tuto de Riccardo sur l’utilisation du bidet) :

Conclusion : nous sommes des traîtres du bidet, qui revient tout doucement (lire l’article sur les tendances 2017).
Et vous, qu’en pensez-vous?

Enregistrer

 

2 thoughts on “To bidet or not to bidet”

  1. Je pense que la disparition du bidet pourrait être dû à un complot post-dadaïste d’élèves de Duchamp qui ont récupéré tous les bidets à des fins artistiques.
    J.S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.